Marsyas ou "J'aurai ta peau !"

mars 2017

De la Mythologie grecque

Marsyas est un dieu (ou démon ou génie ou satyre, au choix…) de Phrygie.

Pas n’importe lequel : c’est un dieu de la musique !

 

Athéna

mars 2017

Un jour Athéna (qui est aussi la déesse des artistes) joue de la flûte (une création mondiale car elle vient d’inventer l’aulos) à un banquet de collègues (d’autres dieux) mais, à son grand dam, elle remarque que certains rient sous cape !

 

Persécution, délire, paranoïa ou simplement… l’effet du trac ? 

Elle se retire, contrariée et, alors qu’elle se remet à jouer au bord d’une rivière, elle se rend compte qu’effectivement, ses joues gonflées et son visage congestionné peuvent prêter à rire.

 

Elle, ça ne la fait pas rire du tout, et elle jette sa flûte en lançant une malédiction sur quiconque la ramasserait (ne l’imitez pas…).

Marsyas

mars 2017

Marsyas (qui n’a rien demandé à personne), trébuchant sur la flûte, la ramasse et tout naturellement se met à en jouer.

 

La flûte, ayant retenu le jeu d’Athéna, émet des sons si merveilleux que Marsyas enchante les paysans qui s’écrient à qui veut l’entendre qu’Apollon lui-même ne pourrait pas mieux jouer de sa lyre !

 

Allez provoquer Apollon qui est quand même dieu de la musique ! (eh oui, lui aussi), dieu de l’harmonie ! 

Apollon

mars 2017

Celui-ci, bien sûr, se met en colère (eh oui, il ne l’invite pas pour un duo flûte et harpe !) et provoque Marsyas dans un duel musical ; le vainqueur pourra se venger à son gré sur l’infortuné vaincu. (heureusement que Beethoven n’avait pas cette idée lorsqu’il sortait vainqueur de ses duels au piano !)

 

Le jury est composé des neuf Muses qui, bien qu’elles jouent aussi de la lyre, n’en restent pas moins impartiales : elles sont également charmées par les deux prestations !

 

Apollon pousse alors plus loin son défi : il retourne sa lyre et, après avoir chanté en s’accompagnant de son instrument :

« Vas-y ! fais de même ! »

« Plaît-il ?! »

« Tu mets ta flûte à l’envers et tu en joues tout en chantant ! »

(eh oui, en voyant sa vengeance approcher, il relâche ses manières et tutoie Marsyas !)

 

Je vous passe les détails sur le manque de fair-play d’Apollon mais rappelons qu’à part Euterpe tous les membres du jury jouent de la Lyre… 


Les musiciens sont-ils des écorchés vifs ?

mars 2017

Bien sûr Marsyas ne peut y parvenir sur sa flûte …bien qu’en musique contemporaine, finalement… mais nous n’y sommes pas encore !

 

Alors, Apollon peut se venger :

il attache Marsyas à un arbre

l’écorche vif

et cloue sa peau à un arbre.

Vulgairement...

mars 2017

...il le traite comme un animal !! 

Plus spirituellement...

mars 2017

Le mythe de Marsyas célèbre le passage de

l’enveloppe sonore - la musique, à l’enveloppe physique - la peau.

 

La musique mise sur un support…

La peau de Marsyas

prise par Apollon !

  

Marsyas n’illustre-t-il pas la première…

prise de son ?